Lifestyle & voyages

Une croisière en Amazonie, le paradis !

L’aventurière a encore pris le dessus, c’est alors que j’ai eu le cran de m’inscrire à une croisière au cœur de l’Amazonie, cet endroit, encore tellement sauvage, tellement incroyable. C’était une expérience qui me marquera toute ma vie. J’ai déjà participé à pas mal de croisière tout au long de ma vie mais celle-ci est, de loin, la meilleure. 12 jours de pure aventure, dans un endroit où seule Dame nature règne en maitre, et le luxe et le confort de la ville ne m’a même pas manqué. J’étais tellement occupée par l’observation de ce qu’est vraiment la nature à l’état sauvage, que j’en ai oublié mes problèmes, c’est fou comme changer d’air peut nous faire du bien.

 

Un bateau tout à fait confortable

Dès mon arrivée à Santarem, la sympathie de l’équipage est à couper le souffle ! Tellement chaleureux et au petit soin, je n’ai eu aucun mal à m’adapter et à m’intégrer au groupe. Quant à la cabine dans laquelle j’ai passé une grande partie de mon temps quand je voulais un peu de calme pour réfléchir à ma vie, elle était tout simplement sublime. De un, elle était très spacieuse, de plus que j’y étais seule. Et de deux, son architecture, ses décorations, sont si soignées pour bien marquer leurs cultures, sans que cela soit gênant, ajouté à la vue panoramique du paysage. Au contraire, cela m’a fait plonger de plus en plus dans un monde à part, un monde qui ne cessait de m’attirer à lui pour que j’oublie tout le reste. Il y a même eu un salon-bibliothèque qui m’a permis de m’évader encore plus, étant une grande adepte de lecture. Et sur le pont, un bar nous attendait avec un cocktail de fruits, tout simplement exquis, et dont le goût n’a rien à envier à tout ce que nous buvons d’habitude.

 

Un paysage unique en son genre

Bien sûr, dès qu’on entend Amazonie, on pense tous à la forêt amazonienne, qui est, quand même, considéré comme le poumon de la Terre. Tout ce que je peux vous dire, c’est que cette image, elle ne l’a pas volé, cette forêt est la plus dense que j’ai pu voir de mes yeux, alors que j’ai déjà parcouru de nombreux pays à travers le monde, et par conséquent, j’ai pu observer de nombreux paysages, mais aucun n’arrive à la cheville du paysage Amazonienne. Dès mon réveil, le chant des oiseaux me berce, et ce n’est pas comme les colombes de Paris. Il y a tellement de chants différents, qui s’harmonisent malgré la diversité, et qui m’emportent loin dans mes pensées. Et quand je décide de m’amuser à scruter le rivage, je peux parfois observer des dauphins, nageant avec le bateau, et tout un tas d’animaux sauvages, dont je ne me rappelle même pas le nom. Par contre, j’ai eu la chance d’observer la famille de blue… bon d’accord, j’arrête mes plaisanteries, j’ai pu observer les fameux aras du brésil, et j’en suis vraiment fière.

Je n’échangerai mes souvenirs de ces quelques jours pour rien au monde, car je n’ai jamais pu côtoyer la nature de si près. Et pourtant, on ne peut demander mieux si on cherche à découvrir la beauté de la nature. Beaucoup diront que ce n’est peut-être pas très sécuritaire, vu le danger des animaux sauvages, mais je ne risquais pourtant rien, grâce au professionnalisme de l’équipage et compte tenu du fait qu’ils connaissent ces lieux comme leurs poches. Il suffit juste de suivre les règles imposé et le voyage peut se passer mieux que vous ne le pensez.

 

Posts published: 66

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyrights © 2017 Crazloom. Tous droits réservés.